Info produit – Tricot métallique pour joint CEM

18 juin 2020

Le tricot métallique était le premier type de joint utilisé pour le blindage RFI/EMI et reste encore l’une des solutions les plus économiques. Pour les applications où les basses fréquences présentent un problème sur le champ magnétique, la densité des tricots métalliques offre les meilleures performances. Il convient particulièrement aux applications EMP (impulsions électromagnétiques) car il est possible d’atteindre une efficacité de blindage avec une atténuation de 62 dB à 10 kHz sur le champ magnétique H , tandis qu’une atténuation supérieure à 45 dB peut être atteinte à des fréquences plus hautes telles que 10 Ghz.

Le tricot métallique est un produit très versatile du fait qu’il peut être tricoté à un diamètre variant de 1 mm à 25 mm sous forme d’un tricot plein ou sur une âme élastomère (profil cellulaire plein ou tubulaire), ce qui permet d’ajuster la compressibilité et la souplesse du joint. Une bande d’élastomère cellulaire ou solide peut être collée au long du tricot métallique pour former un joint d’environnement. Des sections rectangulaires sont disponibles et un adhésif peut être ajouté au dos pour faciliter le montage.

Les joints sur mesure peuvent être fabriqués par assemblage de tricot métallique ou par collage de tricot au bord de formes élastomères découpées à l’emporte-pièce. Des limiteurs de compression peuvent être incorporés dans l’élastomère de support afin de protéger le joint de toute surcompression.

Les métaux standard disponibles sont le Monel, l’acier cuivre étamé (TCS), l’aluminium et l’acier inoxydable. Le choix de fil permet de garantir une bonne compatibilité galvanique avec les surfaces à coupler.

Pour plus d’informations sur nos tricots métalliques, cliquez ici.

  • © Kemtron Ltd 2020. Tous droits réservés.